Contact

Chasseur de tête Mode & Luxe

231 rue Saint Honoré
75001 Paris

T +33 1 81 70 52 26
info@meetandmatch.fr

Notre équipe est disponible sur RDV

DIRECTION DES TALENTS
talents@meetandmatchhr.fr

DIRECTION FINANCIÈRE
finance@meetandmatchhr.fr

DIRECTION LÉGALE/JURIDIQUE
legal@meetandmatchhr.fr

CONTACT PRESSE
presse@meetandmatchhr.fr

Faisons connaissance
Merci d’avance de nous transmettre vos coordonnées ainsi qu’un créneau de préférence pour un premier dialogue.
Créneau pour prise de contact
Merci de nous
avoir contacté.
Nous vous appellerons très prochainement.
Inscrivez-vous à
notre newsletter
Suivez toute l’actualité du monde
de la Mode et du Luxe.
Merci de vous être
inscrit à la newsletter.

PVH Corp subit un repli boursier significatif après des prévisions annuelles décevantes

Finance
 | 

Paris, le 2 avril 2024

Estimated reading time: 4 minutes

Dans un revirement inattendu après une fin d’année plutôt positive, le géant de la mode PVH Corp, qui détient des marques prestigieuses telles que Calvin Klein et Tommy Hilfiger, a vu ses actions chuter brusquement de près de 23% avant l’ouverture de la bourse mardi.

Cette baisse soudaine fait suite à des prévisions annuelles annonçant des revenus et des profits nettement inférieurs aux attentes, avec un marché européen particulièrement difficile à naviguer.

Selon les dernières données du London Stock Exchange Group (LSEG), PVH Corp prévoit une réduction de son chiffre d’affaires pour l’exercice 2024 de 6 à 7 %, un pronostic plus sombre que la baisse de 2,3 % anticipée par les analystes.

Ces prévisions incluent l’impact de la vente arrêtée de leur division de lingerie féminine.

“Une telle baisse est une déception, surtout pour une entreprise qui rayonnait de confiance après les résultats encourageants du troisième trimestre,” note John Kernan, analyste chez TD Cowen.

Le quatrième trimestre n’a pas non plus été tendre avec le conglomérat de la mode : les revenus de gros ont diminué de 10 %.

Les détaillants d’Amérique du Nord et d’Europe, prévoyants face à une économie incertaine, ont adopté une démarche prudente, réduisant ainsi leurs commandes.

PVH Corp se retrouve ainsi face à une situation européenne tendue, où le PDG Stefan Larsson affirme qu’un accent particulier est mis sur “la qualité des ventes pour consolider notre position de leader sur le marché.” Cela reste crucial, car l’Europe représente près de la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Le marché nord-américain n’est pas non plus épargné.

Des marques comme PVH, Levi Strauss et Ralph Lauren subissent un ralentissement des commandes en gros en raison de la contraction de la demande des consommateurs, impactant sévèrement les grands magasins et autres détaillants.

PVH reste cependant optimiste quant à sa marge opérationnelle annuelle, anticipant un bénéfice par action compris entre 10,75 et 11,00 dollars, même si les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice de 11,89 $.

Fait intéressant, malgré cette période tumultueuse, PVH a surpassé les attentes avec ses ventes et bénéfices trimestriels, attribuant ce succès à une forte demande pendant les vacances et à une gestion plus astucieuse des stocks.

Dans le contexte boursier actuel, le multiple cours/bénéfice à terme de PVH est positionné à 11,35, restant inférieur à celui de ses concurrents Ralph Lauren et Lululemon, avec respectivement 16,28 et 26,27.

À titre indicatif, les actions de Ralph Lauren ont également connu un recul de 3,7% avant la commercialisation, reflétant peut-être une tendance plus large dans l’industrie de la mode haut de gamme.

En conclusion, la tourmente actuelle de PVH Corp soulève des questions sur les stratégies de résilience des grandes marques de mode dans un environnement économique mondial imprévisible et souvent réactif aux moindres frémissements de l’actualité.

Source : Reuters

Crédit image : PVH Corp.

Opportunité de carrière M&M : Talents

[ Actualités Le M&Magazine ]

Comment PVH Corp compte-t-elle répondre à la baisse actuelle de la demande et à la chute de ses actions ?

PVH Corp prévoit de renforcer la qualité de ses ventes et de se concentrer sur la consolidation de sa position de leader sur le marché, en particulier en Europe, où elle génère près de la moitié de son chiffre d’affaires.
L’entreprise espère que ces actions associées à une meilleure planification des stocks et une gestion optimisée de ses opérations, l’aideront à stabiliser ses marges et à répondre aux attentes des investisseurs à long terme.