Contact

Chasseur de tête Mode & Luxe

231 rue Saint Honoré
75001 Paris

T +33 1 81 70 52 26
info@meetandmatch.fr

Notre équipe est disponible sur RDV

DIRECTION DES TALENTS
talents@meetandmatchhr.fr

DIRECTION FINANCIÈRE
finance@meetandmatchhr.fr

DIRECTION LÉGALE/JURIDIQUE
legal@meetandmatchhr.fr

CONTACT PRESSE
presse@meetandmatchhr.fr

Faisons connaissance
Merci d’avance de nous transmettre vos coordonnées ainsi qu’un créneau de préférence pour un premier dialogue.
Créneau pour prise de contact
Merci de nous
avoir contacté.
Nous vous appellerons très prochainement.
Inscrivez-vous à
notre newsletter
Suivez toute l’actualité du monde
de la Mode et du Luxe.
Merci de vous être
inscrit à la newsletter.

La collection Chanel de Mouna Ayoub s’envole pour 1,5 million d’euros lors d’une vente historique à Paris

Actualités
 | 
Paris, le 22 novembre 2023 – Dans un éclat de glamour et…

Paris, le 22 novembre 2023 –

Dans un éclat de glamour et de finesse, le Pavillon Gabriel a été le théâtre d’une soirée mémorable où la collection haute couture CHANEL de Mouna Ayoub a trouvé de nouveaux gardiens.

Lundi dernier, Maurice Auction a orchestré la vente de 252 lots, culminant à une recette totale de 1,5 million d’euros.

Au cœur de cet événement spectaculaire, un manteau du soir “Coromandel” créé par Karl Lagerfeld pour CHANEL, qui a été adjugé pour la somme impressionnante de 312 000 euros, dépassant les estimations préalables.

Ce manteau, pièce maîtresse de la soirée et trésor de la collection automne 1996 de la maison Chanel, a été le sujet de toutes les attentions, notamment pour son histoire singulière : Mouna Ayoub, jet-setteuse libanaise et figure du monde de l’immobilier, l’a porté une unique fois à l’opéra La Scala de Milan. L’œuvre, brodée par la maison Lesage, reflète les écrans de Coromandel tant aimés par Gabrielle Chanel elle-même.

L’événement n’a pas seulement été marqué par la vente de vêtements haut de gamme, mais aussi par des chaînes dorées drapées sur une robe fourreau noire, vendue à 75 400 euros, et une ceinture “boxe” en cuir et doré de l ‘automne 1991, soirée pour 16 900 euros.

Des robes, des costumes, des chaussures, des bijoux et même une perruque au style emblématique de Shalom Harlow complétaient cette vente historique.

Les acheteurs internationaux, captivés par l’aura de ces pièces, ont remporté 75 pour cent des lots. Dans une interview récente, Ayoub a partagé son désir de “donner à la jeune génération la chance de posséder et d’aimer ces pièces de haute couture de Karl”, un geste qui témoigne de son affection pour l’héritage laissé par le regretté créateur .

Ayoub, connu pour sa collection minutieusement assemblée, a toujours pris soin de ces vêtements avec amour, les conservant dans des conditions optimales dignes d’un musée.

Dans un acte philanthropique, elle envisage de inverser une partie des bénéfices à la Fondation des Femmes, poursuivant ainsi son engagement envers les droits et la liberté des femmes.

Avec cette vente, Ayoub tourne une page de sa vie tout en écrivant un nouveau chapitre pour sa collection qui compte encore environ 2 500 pièces, sans compter celles en commande chez des maisons telles que Chanel, Schiaparelli, Fendi et Dior.

Cette soirée n’était pas qu’une vente aux enchères, c’était un hommage à la mode, à l’histoire et à la philanthropie, orchestré avec le panache que seul un nom comme Chanel peut inspirer.

Crédit photographie : CHANEL, Maurice Auction

Opportunité de carrière M&M : Talents