Contact

Chasseur de tête Mode & Luxe

231 rue Saint Honoré
75001 Paris

T +33 1 81 70 52 26
info@meetandmatch.fr

Notre équipe est disponible sur RDV

DIRECTION DES TALENTS
talents@meetandmatchhr.fr

DIRECTION FINANCIÈRE
finance@meetandmatchhr.fr

DIRECTION LÉGALE/JURIDIQUE
legal@meetandmatchhr.fr

CONTACT PRESSE
presse@meetandmatchhr.fr

Faisons connaissance
Merci d’avance de nous transmettre vos coordonnées ainsi qu’un créneau de préférence pour un premier dialogue.
Créneau pour prise de contact
Merci de nous
avoir contacté.
Nous vous appellerons très prochainement.
Inscrivez-vous à
notre newsletter
Suivez toute l’actualité du monde
de la Mode et du Luxe.
Merci de vous être
inscrit à la newsletter.

Hermès augmente ses prix en Corée du Sud

Finance
 | 
Vague de hausse des prix chez les grands noms du luxe Paris, le 2 janvier…

Vague de hausse des prix chez les grands noms du luxe

Paris, le 2 janvier 2024 –

L’année commence avec une nouvelle qui ne manquera pas d’attrister les amateurs de mode et de luxe. Les grandes maisons telles que Hermès, Chanel et Goyard ont annoncé des augmentations significatives des prix de leurs produits phares.

Cette tendance haussière, observée dès l’entame de l’année, confirme une stratégie de prix déjà en place depuis l’année précédente.

Hermès mène la danse avec une augmentation impressionnante

La maison française Hermès a donné le ton en ajustant les étiquettes de ses articles dès le premier jour de l’an 2024.

Les emblématiques mocassins Royal d’Hermès ont connu une inflation remarquable de 14,4%, faisant passer leur coût de 1,52 million de wons à 1,71 million de wons.

Une hausse encore plus spectaculaire touche les sandales Oran en lézard, désormais vendues à 3,52 millions de wons, marquant une augmentation vertigineuse de 44% par rapport à l’année dernière.

Cette montée des prix n’est pas isolée puisque déjà en janvier 2023, Hermès avait revu à la hausse les prix de sa gamme de produits, incluant vêtements, sacs et autres accessoires, de 5 à 10%.

Chanel et Goyard Suivent le Mouvement

Chanel, ne voulant pas être en reste, prévoit des ajustements tarifaires pour sa collection de joaillerie avant la fin du mois, après avoir déjà procédé à des augmentations sur ses sacs deux fois l’année dernière, ainsi que sur ses chaussures en octobre.

Goyard, pour sa part, n’a pas échappé à cette tendance inflationniste, en affichant des prix supérieurs de 5% sur certains de ses sacs, dont le célèbre modèle Saint Louis.

Rolex Imprime sa Marque dans le Temps

Le secteur de l’horlogerie de luxe n’est pas en reste avec la manufacture suisse Rolex qui annonce une révision des prix à la hausse d’environ 8% pour certains de ses modèles.

Cette décision reflète un ajustement similaire à celui des années précédentes, soulignant la constance de la marque dans sa politique de prix.

Une Tendance Générale chez les Marques de Luxe

Prada, Tiffany et Dior, autres géants du domaine, sont également attendus pour rejoindre ce mouvement de hausse dans les semaines à venir, suivant ainsi les pas de leurs concurrents en ce début d’année.

Cette série d’augmentations a suscité des réactions diverses chez les consommateurs et les analystes du secteur.

Certains y voient une stratégie pour maintenir l’exclusivité et le prestige des marques, tandis que d’autres expriment des inquiétudes quant à la portée de ces hausses sur la consommation de luxe, surtout dans un contexte économique mondial incertain.

Les prochains mois révéleront si cette stratégie renforcera l’aura d’exclusivité des grandes maisons ou si elle incitera les consommateurs à se tourner vers de nouvelles alternatives de luxe.

Crédit image : Hermès

Opportunité de carrière M&M : Talents