Contact

Chasseur de tête Mode & Luxe

231 rue Saint Honoré
75001 Paris

T +33 1 81 70 52 26
info@meetandmatch.fr

Notre équipe est disponible sur RDV

DIRECTION DES TALENTS
talents@meetandmatchhr.fr

DIRECTION FINANCIÈRE
finance@meetandmatchhr.fr

DIRECTION LÉGALE/JURIDIQUE
legal@meetandmatchhr.fr

CONTACT PRESSE
presse@meetandmatchhr.fr

Faisons connaissance
Merci d’avance de nous transmettre vos coordonnées ainsi qu’un créneau de préférence pour un premier dialogue.
Créneau pour prise de contact
Merci de nous
avoir contacté.
Nous vous appellerons très prochainement.
Inscrivez-vous à
notre newsletter
Suivez toute l’actualité du monde
de la Mode et du Luxe.
Merci de vous être
inscrit à la newsletter.

Bilan sectoriel : Impact économique sur les exportations de champagne en France

Finance
 | 
Paris, le 15 janvier 2024 Dans un contexte économique teinté d’incertitudes, le secteur du…

Paris, le 15 janvier 2024

Dans un contexte économique teinté d’incertitudes, le secteur du luxe français, connu pour sa résilience, affronte un nouveau défi.

Selon le Comité Champagne, les producteurs de champagne ont vu leurs expéditions à l’étranger s’affaiblir, enregistrant une baisse préoccupante de 8,2 % par rapport à l’année précédente.

Cette diminution marque un tournant pour l’industrie qui n’avait pas connu de telles baisses depuis près de quarante ans, à l’exception notable de l’année 2020, marquée par des circonstances exceptionnelles dues à la pandémie de coronavirus.

À cette époque, les confinements avaient entravé de manière significative le commerce mondial, et le champagne n’avait pas été épargné.

En dépit de cette tendance à la baisse sur le marché international, la France reste le bastion de la consommation du champagne, avec plus de 40 % des expéditions absorbées par le marché intérieur. Cependant, l’inflation, qui serre les cordons de la bourse des ménages, a un impact direct sur les ventes. Les marques emblématiques telles que Veuve Clicquot, Bollinger et Lanson, qui avaient connu un rebond spectaculaire post-confinement, voient à présent leur demande se stabiliser.

Face à ces obstacles, le cabinet de conseil Bain & Company apporte une lueur d’espoir, estimant que le secteur pourrait connaître une croissance pouvant atteindre 4 % cette année, bien que ce chiffre soit en recul par rapport au taux de croissance de 8 % observé en 2023.

Cela souligne les difficultés rencontrées par les fournisseurs de produits de luxe, qui doivent s’adapter à une conjoncture moins favorable.

Malgré la baisse des volumes expédiés, qui s’est établie à 299 millions de bouteilles l’année dernière, les producteurs ont su manoeuvrer habilement en augmentant les prix de vente, notamment à l’étranger, ce qui a permis de maintenir le chiffre d’affaires au-delà des 6 milliards d’euros réalisés en 2022.

La situation actuelle du marché du champagne est révélatrice des tendances plus larges affectant le secteur des produits de luxe.

Les stratégies d’ajustement des prix semblent avoir été un palliatif efficace pour contrer la baisse des volumes, mais elles posent des questions sur la durabilité de ces mesures dans un marché global en mutation.

Le ralentissement constaté dans les ventes de champagne s’inscrit dans une dynamique plus vaste où les consommateurs, particulièrement ceux des marchés émergents, deviennent des acteurs clés dans le secteur du luxe.

Ces marchés, autrefois en pleine effervescence, pourraient bien devenir les nouveaux baromètres de succès pour les marques de prestige.

En conclusion, si le champagne reste un symbole de célébration et de luxe, les producteurs doivent désormais naviguer avec prudence dans un océan agité par les vagues de l’économie mondiale.

Ils devront innover et peut-être reconsidérer leur approche du luxe pour continuer à briller sur la scène internationale.

Crédit image : Champagne Boizel

Opportunité de carrière M&M : Talents